09/11/2008

Quand le bonheur fuit...

 

Quand j'entends les murmures des âmes tourmentées,

Je réveille les doutes enfouis au creux de l'oubli,

Transition douce entre l'action et l'endormissement.

Alors, révéler l'imperfection des autres, de soi par l'intolérance aux autres, à soi...

Ne pas se braquer, ne pas envenimer la situation, ne pas freiner les émotions,

Se laisser habiter par les craintes, les doutes...

Attendre que l'orage passe, pardonner à ceux qui ne savent pas.

Ce n'est pas de leur faute...

19:56 Écrit par dans Méditation | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.