10/05/2008

A la canopée, je médite...

Je souhaiterais partager le soleil qui est dans ma vie,

Je voudrais vous dire tout le bonheur qui est à cueillir dans les instants,

Pas ceux de la frénésie, pas ceux de la convoitise...

Ces moments offerts par la superbe de ceux qui parviennent à s'arrêter,

Ces minutes qui s'égrènent dans le flamboiment de la lumière et de l'obscurité.

Alors, je médite au creux du jour,

Sur les cimes des pensées, je retrouve le chemin juste,

Celui qui entre dans la vérité éphémère de l'instant,

Celui qui est à l'endroit même où il doit être.

A la canopée des espérances,

Il m'arrive encore de douter profondément de ce que sera demain,

Et en soi, cela n'est pas un drame, c'est juste une autre réalité.

Personne ne peut savoir ce que demain nous réserve,

Personne ne peut imaginer que cette vie sera toujours heureuse.

Même si je sais les sentiments humains capricieux,

Je préfère au doute permanent, ressentir la paix intérieure de la présence sereine.

20:30 Écrit par dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.