22/03/2008

Belliqueuses giboulées...

Le printemps revient,

La promesse évoquée s'évanouit et se confirme simultanément à travers les giboulées d'un mars, bélligérant du temps.

Non, pas dans l'entrecroisement des titans et d'un calme olympien...

Alors, voir poindre le repos et l'espace détente après le labeur.

saule

17:47 Écrit par dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.