01/02/2008

 

Quand le silence est un cri

Quand l'illusion est un démenti

Elle continue à être une enfant

Et moi, dans ma tour de solitudes et de pensées,

Je regarde l'adulte, la femme, l'amante, l'insouciante que je suis

Et je crois à ma chance, ma bonne étoile.

Les peurs me cristallisent mais, dans la distance, ma seule arme, j'avance...

C'est bien parce qu'elle croyait son bonheur ailleurs qu'elle est partie. 

Maintenant qu'elle est perdue, elle se rattache à ses souvenirs.

Pauvre petite chose, pauvre petite âme.

Les commentaires sont fermés.