29/10/2007

Mon coeur a tant de peines...

Il pleut sur la ville...

Poéme de coeur et de langueur d'un artiste maudit

qui aujourd'hui redonne au doux bruit de la pluie

un sens infini

Commentaires

infini des mots

Écrit par : raymond | 29/10/2007

Les commentaires sont fermés.