31/01/2007

Quand l'amour a un prix !

Quantifions, calculons et voyons... Cela en vaut-il le coup (le coût) ?
Si la démarche, adorable dans un premier temps, est très en vogue depuis quelques décénnies, nous pouvons fort aisément admettre qu'au-delà de l'exercice de style, il n'y pas de quoi s'emballer pour une fête si chiquée. 
Oui, je parle de ce qui occupe les esprits si intensément...  la Saint-Valentin.  Sans doute que des couples ne se donnent pas d'autres occasions.
Enfin, qui suis-je pour juger ! Sans doute que, à force des jours et des nuits, beaucoup de personnes ne font plus attention à celui ou celle qui partage leur vie, alors une journée pour rattraper les actes quotidiens manqués doit sans doute racheter toutes les maladresses et les abscences des intimités privilégiées...
Une occasion marketing, qui attend et exige que l'on réponde à l'appel commercial pour dépenser une certaine somme, ne pourra jamais révéler toute la valeur de ce qui nous lie à un être d'exception !

coeur

17:44 Écrit par dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

27/01/2007

Cinq choses que vous ne savez pas de moi...

Un petit jeu considéré, par certains, comme profondément débile et, par d'autres, comme étant le moyen de passer son temps à ne rien faire...

Alors en cinq minutes, voici ce que vous n'auriez jamais pensé ou imaginé de l'inconnue à l'écriture-libellule...

- Je suis en attente d'un grand voyage pour aller à la rencontre de moi-même.  Je ne sais si ce sera Compostelle, l'Inde ou la Corse  mais je sais que sur les sillons de cette marche, je me rencontrerai.  Elle me mènera à moi-même.

- Contrairement à beaucoup d'adultes, j'ai conservé un grand nombre de mes passions d'enfants comme manger des glaces et des sorbets, jouer dans l'eau, regarder des dessins animés et des films fantastiques, passer du temps dans mon jardin, lire des bandes dessinées, regarder la lune et imaginer que ceux que j'aime la voient aussi de là où ils sont, faire les 400 coups et se faire peur pour deux fois rien, croire à la magie et aux créatures étranges qui survivent dans un monde que l'on a presque oublié...

- J'éprouve une profonde sérénité et fascination pour la mer; lorsque j'y plonge, j'ai l'impression de n'être qu'elle.

- J'ai de beaux pieds égyptiens qui renvoient mes souvenirs à une lointaine vie perdue dans l'inconscience humaine, si lointaine qu'elle appartient aux premiers temps de mon existence karmique...

- Je rêve de profiter d'au moins deux hectares de terrain où il y aurait un beau verger pour que mes futurs petits-enfants viennent y passer du temps, y jouer et y voler des fruits au temps des cerises;  où il y aurait des fleurs sauvages et des fleurs précieuses; où l'on y admirerait une étendue d'eau naturelle avec des poissons taquins et un héron gourmand; où il ferait bon rêver des jours entiers et pour les nuits, des étoiles par milliers ; où se marieraient des légumes d'antan et des couleurs protectrices des récoltes; où je m'y perdrais tellement c'est beau et grand ; où les saisons seraient reines et la vie harmonie. J'aimerais aussi y voir veillir un cheval de trait, y apercevoir les lapins gourmands et y entendre le chant de l'oiseau bleu .  Un petit coin de terre pour y construire un petit coin de paradis, juste pour compter, loin du tumultes des cités, les jours heureux d'une fin de vie honorable...

Sur c'est quelques mots, je cède la place à... Kardream (j'ai cru voir que tu n'y étais pas encore passée; aurais-tu été épargnée ?)  Riwa-laine dans la lune ( qui sans doute va nier l'affaire parce que c'est franchement pas son gnere) et Egone ( qui pourrait m'amuser à se prêter à cet exercice de style)

Si le coeur en dit à des personnes qui ne se manifestent jamais en commentaires, qu'elles se fassent connaître ; j'y passerai par curiosité... Si personne ne se signale, je continuerai à croire que j'écris dans le vide et ce sera tout aussi bien !  Rires...

17:25 Écrit par dans ? | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook |

Une journée...

Une journée pour prendre soin de moi, pour faire ce que j'aime, pour mesurer le temps, pour regarder ce qui m'entoure, pour ne pas m'emplir inutilement d'actions vides, pour penser intensément chaque pas, pour surtout voir de quelle manière le temps s'écoule en réalité même si celle-ci m'échappe de plus en plus...

Une journée dynamique et reposante, une journée sereine et simple, une journée pour profiter intensément de ces minutes qui s'offrent sans jamais une once de retenue à nous...

10:59 Écrit par dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

25/01/2007

Juste envie de sentir le vent froisser mes cheveux et ta main dans la mienne...

bretagne

De la déco...

Pour ceux qui aiment en avoir plein les yeux...

http://www.slotsdeco.be/

slotshome_r1

 

Si j'avais de l'argent à foison, je m'offrirai une jachère de temps pour cultiver mes savoirs...

Compiler simultanéement une harmonie en architecture, quelques boutures en horticulture, des chemins dans l'écoute et la construction de son être au monde... et pourquoi les sillons de l'histoire pour des destinées à l'infini de moi-même !

Comme les rêves sont beaux, comme je les chéris...

19:42 Écrit par dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

22/01/2007

Ecriture automatique : tentative 2

Analyse de sang - Imunité inconnue - Téléphone - Docteur - Fiesta - Bébé - Fixation - Prête - questions - Réponses - Beaucoup de questions... Pas prête - évitement - Retombées semi-conscientes - Pas le moment ;-) Pourquoi pas ? - Impossible - Chapelle avant - une chose à la fois - oui - oui- oui - une chose à la fois...

Ma vie décide toujours pour moi

Penser à autre chose, penser à autre chose...

Allez envie d'un moelleux au chocolat !

C'est vraiment trop léger de ressentir une onde comme celle-là, l'arrivée prochaine d'un bébé dans mon entourage crée presque un tsunami dans mon esprit ! 

Souhaiter bon vent à de nouveaux parents...

 

20:48 Écrit par dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

20/01/2007

Bleu de toi...

Deux jacinthes prématurées en adoption

Apprécier leur laisser aller, leur manque de retenue,

Méditation végétale à la non-chalance...

 

Gourmandise qui ne compensera jamais le manque de soleil

Alors qu'elles recherchent lumière,

la pluie leur répond qu'il demeure en abscence prolongée...

P1010035bis

 

19/01/2007

Au diable...

Auto-censure,

Cet espace n'est plus un exutoire...

Auto-censure,

Un espace unique où je ne peux plus expirer !

19:01 Écrit par dans Tumultes | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

16/01/2007

Quoi de neuf, docteur ?

roger

21:14 Écrit par dans ? | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

15/01/2007

Un bon conseil...

Ne donnez jamais vos bonnes recettes...

Conservez-les précieusement comme vos autres trésors...

Dans le meilleur secret de votre mémoire...

21:43 Écrit par dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

10/01/2007

Les chats du hasard

Flanerie entre les rayons de la bibliothèque, je ne pouvais passer au-delà de ce livre aux couleurs et aux mots pour me plaire. 

Une femme, plus précisément, une actrice -par définition, prêteuse de bouche pour dialogues quelconques- s'essaie avec profondeur à monologuer ses souvenirs de compagnons de vie, éternels présents depuis son enfance. 

J'aime cette désinvolture manifeste et ce bel assemblage de lettres. 

Comme toujours, fidèle aux mots, je prends à nouveau du plaisir à lire des pages  sans prétention.

Un cadeau qui, lui, ne peut relever du hasard.

18:12 Écrit par dans Papier-pages | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

07/01/2007

Des mots...

"On ne peut être que radieuse lorsque l'on est en harmonie avec soi..."

http://danse-dolores.skynetblogs.be/

11:44 Écrit par dans Méditation | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

05/01/2007

L'une de vie

Depuis la nuit des temps, se sentir reliée à la lune des jours...  Comme je décroîs les nuances de cette existence à la mesure de mes doubles mystères.

Etre dans cette vie et dans toutes les précédentes aussi. 

J'aime si fort qu'il ne peut en être autrement...

 

01/01/2007

de moi à moi ?

Imaginer une chose

et en elle souspeser son antonyme

antologies des sens à la découverte aveugle

tatônnement d'expériences

rebondissement et créativité même d'une naissance à être

reposer la question du sens et en recevoir pour réponse le paradoxe

tant du verbe où émerge la pensée

effleurer l'impermanence de ce qu'elle paraît !

n'est pas là où tu le penses, ne sois pas ce que tu supposes

reposer la question du sens

demeureur impuissance et ensuite passer son chemin

au coeur de ce qui se découvre

une infinité de significations, de pensées

 

Illusion ?  et déjà revenir en arrière

effacer, réécrire, poursuivre, relire pour en affiner les mots, les accords

la subtilité d'une écriture à penser à ne pas livrer en vrac, à ne pas délivrer, surtout à censurer

interdire... s'interdire même de penser à certaines choses

créer une illusion des mots, peau lisse et lègère

autre métamorphose qui libère

nouvelle prison de la déliquescence d'un art à repenser, recréer et abandonner

 

Abandonner l'autre, celle qui fut, qui est et qui sera

Croire en peu, juste l'essentiel,

 le kit de survie qui vous offre un nouveau compagnon à penser, questionner

dialogue d'une âme avec elle-même

attendre une réponse qui livrera une nouvelle question...

poursuite de soi où seul existe le profond respect

 

Et à nouveau, vouloir tout laisser à l'état brut et relire pour sculpter le chemin de la compréhension...

 

19:05 Écrit par dans ? | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

 

Pendant que certains faisaient la maximum bamboule, d'autres égrènaient, avec toujours autant de délices, les minutes qui nous poussent d'un instant à l'autre. 

Que ceci ne me prive pas de vous souhaiter hier comme demain des moments intenses à vivre et à partager...

mer

 

12:55 Écrit par dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |